Genevois que toi

Lundi soir, retour à la casa il est 19:00 et des poussières et c’est souvent le créneau dans la semaine où me vient l’envie de pondre un petit article, de pousser un coup d’gueule en mode brouillon ou en mode publish. Ce lundi est freezing cold, la bise couperosante nous les brise, nous les gèle c’est sordide, demain c’est moonboots, Damart et gants en poils de yak, c’est pas dieu possible!! Il fait sombre, les gens sont d’une humeur morose et menaçante, y’a que l’odeur des marrons (châtaignes) grillés qui

Remuant

Oh comme cela est remuant de vivre parfois .. L’adversité, le malheur et la vulnérabilité de gens très proches, nous touchent tous profondément. Et c’est ce à quoi je suis confrontée right now. Quelle est la part que l’on doit porter, quelle est celle qui n’est pas nôtre? Pas évident de jauger vite et bien, quand on est fragilisé par des événements de la vie…. Représenter celle ou celui qui n’est plus, tout en priorisant les plus touchés et en gardant son intégrité. Vaste programme. Et la pluie, le temps

Shazam la vie

Vous aviez déjà repéré ce son tant précieux grâce à l’appli Shazam. Il est ainsi possible d’être assisté dans la reconnaissance des plantes, des odeurs, des couleurs, des chants d’oiseaux, des objets, des habits, des visages des étoiles et des vins… Pour ne citer qu’eux!! « Pl@ntNet« , qui te shazam les plantes « Cube« , le shazam des couleurs (chéro l’appli!) « Warblr« , qui shazam les chants d’oiseau « Smartsy« , le shazam des objets Y’a « Wheretoget » shazameur de fringues averti « Reminiz » le shazam des visages « Winewoo« , shazam les vins: « tous les vignerons dans votre smartphone »!!!!

Loundoun

Nous sommes allés passer quelques jours à Londres mi février. Ayant eu un enfant, de la famille et des amis là-bas, j’ai bien sûr été sympathiquement invitée à séjourner chez copine ou sista mais j’avais tout bonnement pas le courage de bosser mes cours de master, de faire les visites et les longues journées à droite à gauche, puis d’enchaîner en menus ménages et cuisines que le savoir-vivre m’aurait logiquement invité à faire : no woman! Thats too much!! Du coup je me suis trouvé un logement airbnb sur portobello,

Semaine de regroupement sur Montpellier

J’ai débuté un master à distance à l’Université Paul Valéry à Montpellier 3, depuis peu, et me suis rendue là-bas la semaine passée afin d’assister à la semaine de regroupement pour les étudiants à distance, l’idée était que chaque prof nous présente son cours, ses attentes et l’exam attendu, c’est chouette il n’y aura cette première année de master aucun examen en presentiel. Tout se fera depuis la plateforme moodle d’enseignement en ligne, on a aussi rencontré nos futurs tuteurs pour le mémoire et travail de recherche. Ce fut motivant

Clichés

En ces temps où l’Euro foot arrive aux quart de finales, où les immeubles alentours ont revêtu et arborent fièrement les différentes armoiries nationales, un point est clair, tous ces nationaux ont gardé dans leur cœur et affichent le drapeau suisse, juste à côté.. Pump it up! Sont attentionnés ces étrangers. Ça serait réglementé ??! Pour tordre le coup à cette idée, je suis allée voir sur InterroGE, le service de questions-réponses qu’ont mis en place les bibliothèques de la Ville de Genève. Et la réponse, ça donne ça :

Paqui

Paqui, Paqui ma sœur C’est Les demoiselles de Rochefort C’est aussi Elton John, version 80’s, 90’s, dans ce tune « A word in spanish » C’est le jingle de la pub pour le désherbant KB chanté à tue-tête dans sa voiture pleine de mouchoirs. C’est les têtes au choco explosées au micro-onde, c’est la seule personne qui peut avoir mis le jour de son mariage une robe bleu royal arrangées de descente en pompon de rideaux. C’est se retrouver un soir de pleine lune à se frotter la verrue avec un bout

Régressions

Les Charmkins C’était en gros de la figurine en plastoc bien travaillée, qui avait un trou aux fesses comme ça tu pouvais la clipser à ton diadème, ta bagouze de princesse ou ton pin’s années 80. Appelées Charmkins façon UK US, elle devenaient « Pimpy Rosa » sur le marché italien du jouet. Y’avait Arthur le jardinier, le lapin, la hippie, johnny le rocker and co Mon favori c’était le lapin, j’en ai possédé 2-3 exemplaires et j’avais toujours la malheureuse idée de le faire vadrouiller, c’était mon lapin-voyageur, il m’accompagnait à

Tête-de-con festival

C’était les vacances pascales et y’avait du festival Électron « tête de con » qui sévissait à Kalvingrad durant les 4 jours de festivité.. Parfois ces festivals c’est un peu l’arnaque: les 2-3 premières années dudit lancement, le festiv est gratuit, histoire de ratisser très très large, et puis surprise l’année suivante le festival est payant 25 boules, 30 boules, puis ils vous proposent le package combiné (belle arnaque) où vous pouvez déambuler dans ces lieux précieux et rares et que vous affectionnez: l’Usine et el Palladium et la Gravière qui en