Étiquette : bribes de vie

Espace personnel

Prendre de la place, prendre tout l’espace … C’est fou qu’il faille, dans l’espace social urbain constamment se soucier de la place prise par le corps de quelqu’un, ou le bazar qu’il transporte à sa place. meuh Le vélo posé dans le tram qui vient vous bleuter les genoux d’ecchymoses, celui que la dame-là n’a que faire s’il obstrue la place où une mère et sa poussette pourraient éventuellement voyager, ni de potentiellement manquer d’empaler la personne-âgée recroquevillée par son arthrite, tremblante et peu stable, à peine montée dans le

Noël

Que représente Noël pour vous? Quelle histoire familiale et bagages cette fête véhicule-t-elle pour vous? On a grandi dans des environnements, tous, très différents. Autant pour certains, ce moment représente une perpétuelle fête et réunion bienheureuse où l’odeur des biscuits ou des marrons grillés se mêlent aux rires, aux longues parties de Monopoly, aux chants et échanges de cadeaux, aux grandes attroupements de famille. Cette fête peut aussi raviver certains souvenirs fort tristes pour certains, que dans leur esprit d’enfant ils ont occulté. Les personnes absentes, les déconvenues, une mère

Loundoun

Nous sommes allés passer quelques jours à Londres mi février. Ayant eu un enfant, de la famille et des amis là-bas, j’ai bien sûr été sympathiquement invitée à séjourner chez copine ou sista mais j’avais tout bonnement pas le courage de bosser mes cours de master, de faire les visites et les longues journées à droite à gauche, puis d’enchaîner en menus ménages et cuisines que le savoir-vivre m’aurait logiquement invité à faire : no woman! Thats too much!! Du coup je me suis trouvé un logement airbnb sur portobello,

Retour-reprise-rentrée : rrr

La rrreprise, après les vacances. Et si je décidais de passer à côté cette année ?!.. De ne plus me mettre dans cette frénétique course aux inscriptions (cantine, parascolaire, répétiteur, sports, activités périscolaires, camps et loisirs durant les vacances), aux achats de matériel scolaire. Les résolutions prises les doigts de pied dans le sable cet été et qu’il faut tenir, une fois la rentrée venue. Et si je me déconnectais de ce buzz annuel qui nous prend tous en ce beau mois de septembre et qui nous remet gravement dans

Telenovelas à l’arrière d’un taxi brésilien

Se faire une série brésilienne à l’arrière d’un taxi en sur-climatisation, faut l’avoir déjà fait une fois dans sa vie, ça fait partie des petits rituels typiques do Brasil. Les bras gelés, la chicklet qu’a plus de goût, une petite galette de tapioca qui refroidit et 65 real pour aller jusqu’à la gare routière de Recife afin d’acheter nos prochains tickets, se décider si ce sera Natal ou un pti bled qu’a des plages tout bonnement magnifiques. Une poussada à trouver pour la suite et mes deux hommes qui soupirent

Alors, le week-end ?!

Alors le week-end fut sympathique? Qu’avez-vous vu de beau? Des amis, la famille, un bon film, des vidéos youtoubiennes? Avez-vous brunché, ripaillé, cocooné? De mon côté, j’ai pique-niqué sur le haut d’un coteau, parmi les vignes. Respiré le fumier, les pots d’échappement, resquillé pour un arrêt de bus pour cause de cabas bien chargés, pris un coup de soleil sur les « couisses » et un tartare à la daurade -c’était magnifique- comme plat principal samedi soir… Regardé Ardisson en replay sur mon iPad et sombré devant un nanar télévisuel…

Tiens j’me lance

Par ce samedi glacial, me voici recroquevillée sur la chaise de ma cuisine à tapoter sur mon clavier de portable… Pas très glam comme spectacle…  Milieu d’aprèsm, des ébauches de plan de soirée me passent par la tête… l’anni de Stef, la soirée à Sicli, les courses à faire… ahnon je dois écourter ce billet… si je veux que la soirée soit bonne!