Étiquette : on s’aime

Espace personnel

Prendre de la place, prendre tout l’espace … C’est fou qu’il faille, dans l’espace social urbain constamment se soucier de la place prise par le corps de quelqu’un, ou le bazar qu’il transporte à sa place. meuh Le vélo posé dans le tram qui vient vous bleuter les genoux d’ecchymoses, celui que la dame-là n’a que faire s’il obstrue la place où une mère et sa poussette pourraient éventuellement voyager, ni de potentiellement manquer d’empaler la personne-âgée recroquevillée par son arthrite, tremblante et peu stable, à peine montée dans le

Noël

Que représente Noël pour vous? Quelle histoire familiale et bagages cette fête véhicule-t-elle pour vous? On a grandi dans des environnements, tous, très différents. Autant pour certains, ce moment représente une perpétuelle fête et réunion bienheureuse où l’odeur des biscuits ou des marrons grillés se mêlent aux rires, aux longues parties de Monopoly, aux chants et échanges de cadeaux, aux grandes attroupements de famille. Cette fête peut aussi raviver certains souvenirs fort tristes pour certains, que dans leur esprit d’enfant ils ont occulté. Les personnes absentes, les déconvenues, une mère

Le Matin c’est avec Édouard sur radio nova que ça s’passe!!!

C’est incroyable la pêche- la forme, l’enthousiasme que nous fait partager Edouard Baer chaque matin sur les ondes de Nova. Il a le chic pour transformer votre lever du corps, fort peu glorieux en un hymne, une ode à la vie et aux joies -cachées- du métro-boulot-dodo et autres nouvelles peu réjouissantes du monde actuel dans tout son illogisme et sa violence. Merci Edouard ! merci d’être là!!

A la chasse aux fantômes du passé

La vie est ainsi faite de belles rencontres, de cheminements à deux, plus ou moins longs. De relations entrecoupées de période de célibat où il fait bon se remasteriser, se remettre en fonction pour être prête à aimer follement quelqu’un, ou à se « remettre en scène au galop » (comme le dit Paris Combo, dans « senõr »). À nouveau. Parfois, il est utile de retourner dans les méandres de son passé. Dans ces relations qui ont laissé des blessures et qui, malgré les années passées, arrivent encore parfois à faire émerger un

Adopte-un-boulet

Cette illustration est une pièce de théâtre de Marjorie Falusi (références par là), elle aura inspiré ce présent billet, en tout cas dans son titre, car je ne l’ai pas vue. Vous aimeriez pas vous, adopter un boulet?.., pour quelques moments récréatifs, un bonne gonno, un papillo et une bonne infection phongique à la clé.. Sa biroutte a pas mal trainé ces derniers mois, mais il est vrai que c’est plutôt appréciable de passer les fêtes de fin d’année, Pâques et autres fériés en bonne compagnie, encore qu’il faut pas

Amor-à mort-âme hors, amer, amour

Parlez-moi d’amour, redites-moi des choses tendres … Alors les webonautes troispointzéro : vibrez-vous d’amour pour un de vos contemporains, lui avez-vous déclaré votre flamme, ou jeté un regard profondément amoureux entre deux coups de rein?.. Vous l’avez mis dans votre panier, lui avez jeté un charme ou de la poudre de perlimpinpin… Z’avez re-pimpé à coup d’instagram vos plus beaux sourires et vous êtes d’attaque prête à l’aimer, le ticket de métro bien tracé, le compte Adopte, meetic et les « amis suisses » de désactivé, l’ex-actuel-le futur amant d’un soir relégué

Un piano dans la rue

Pour mon plus grand bonheur, l’été dernier, un piano a pris ses quartiers sous mon balcon. La musique adoucit les mœurs. Mon quartier est relativement populaire, une tour de logements sociaux en arc de cercle juste en face, parfois quelques déprédations de bâtiments, de type lampadaire cassés, tags et autres folies communes à chaque quartier de banlieue suburbaine romande. Chacun s’est approprié le piano à sa manière durant ce mois de juin, le recouvrant de sa capuche improvisée chaque soir venu, ou à chaque intempérie. Un ptit coup en passant,

Alors ces valentineries?!

Alors z’avez bien ripaillé en cette fête commerciale du 14 février ? Vous n’avez pas reçu 10’000 roses comme cette genevoise qui ne connait même pas le nom de son admirable admirateur… Ah non trop pas d’bol…👎 Votre couple n’a pas besoin de ces festivités pour se rappeler comme votre amour est fort comme au premier jour, ouf alors! Les attentions étant quotidiennes, cette date vous semble dénuée d’intérêt, ou pire, vous faites de la résistance, comme papy, et faites un contre-jour de la St Valentin, filouteries et goujateries au

Revue de presse mensuelle des nouvelles locales et réjouissantes

Cette nouvelle rubrique -réjouissez-vous!- vous propose un peu d’info non anxiogène, qui ne changera pas le monde, qui n’est en principe pas écrit sous le coup de frustrations et autres pulsions sociétales même si la société influence inévitablement chaque démarche. Sorte de VDM© (Vie de merde) du positif, à tendance locale et sans aucune prétention. Voilà le ton est donné…. Je commencerai donc par cette jolie vidéo qu’un de mes « face-de-bookien » d’ami avait relayé sur le réseau social et j’avais trouvé celle-ci très touchante, l’effet boomerang d’une action envers son